Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
christian-camerlynck.over-blog.com

Ce que je dis c'est en passant : A propos de La chanson

Rédigé par christian-camerlynck.over-blog.com Publié dans #Chansons

Une folle envie de rééditer ce que j'écrivais en Mai 2017

Certains vont croire que je suis contre le changement, l'évolution... il n'en est rien. Mais il faut bien constater que le massacre de la chanson continue sur le service public. Je ne parle pas de la Variété, mais la Chanson est, à mes yeux intégrée à ce qu’on appelle communément la Variété. J’évoque les chansons avec mélodies et textes qui témoignent aussi de l’actualité, de la poésie de notre temps et du temps passé, qui ne sont pas exclusivement tourné vers le nombril.

Le problème ce n'est pas que l'on supprime des émissions mais on a quand même l'impression que ceux qui dirigent ces médias le font sans nous dire par quoi ils les remplacent. Certains d’entre nous doivent se sentir exclus, marginalisés. En tout cas c’est ainsi que je ressens les choses. Quand je lançais quelques activités, Stages, Festival, Rencontres, Spectacles, nous avions cette belle émission le Pop Club, et « Sous les Étoiles exactement » et je vous assure que cette part du public qui nous suivait était informée. : Chanson Boum, Hélène nous disait l'Été dernier à Barjac, "J'ai bien le droit à ma retraite" ? Aujourd’hui que reste-t-il?  Les radios alternatives, militantes,  qui sont écoutées assez loin en province grâce à Internet. Et à la télévision nous avons quoi ? les émissions sur la Nostalgie de certaines vedettes, Hommage à Renaud, Julien Clerc etc.. L’émission qui était animée par Dave sur la 3. Mais qui parle des Dany Buckton Trio, Mèche, Bernard Joyet, du dernier Michèle Bernard, Francesca Solleville, Jérémie Bossonne, Laurent Berger, Frédéric Bobin, Rémo Gary, Presque Oui, Mèche, Garance, Claire Elzière, et quantité d’autres qui ont un public en Salle. Où sont ceux qui comme Tchernia en son temps allaient dans les cabarets et salles de concert DÉCOUVRIR.

Et les responsables de festivals, comme celui de Barjac, de Faites de la chanson, du festival Bernard Dimey, Brassens, Léo Ferré, Montcuq (pardon à ceux que je ne cite pas) aux petits lieux et associations Forum Léo Ferré, La cigale de Créteil, A Tout Bout d’chant etc. qui se battent comme ils peuvent pour faire découvrir des talents et aussi redécouvrir des artistes plus confirmés. Et je vous fais grâce de parler des interprètes qui n’ont plus aucune place, cela mériterait un article entier. Mais ai-je la légitimité pour en parler ?

Comment ne pas se souvenir de Vagabondage, du Grand échiquier. Mon désir de chanter est venue de ces émissions de ma jeunesse où dans mon petit village je pouvais par la lucarne Visuelle posée sur la table de la salle à manger découvrir le théâtre, la littérature, les Perses, le théâtre pour la jeunesse, la caméra qui explorait le temps nous faisait découvrir une vision de l'histoire de notre pays... Où sont les émissions qui les remplacent à une heure décente.

C'est quand même extraordinaire de constater qu'à quelques exceptions toutes les chaines font le même genre de programmation. Je n'ai pas honte de dire que je suis un téléphile. J'aime ce média. Il m'a tant fait rêver. Il m'a sorti de l'ignorance. Il a créé chez moi des envies de connaissances, de m'élever, de sortir, de lire, d'aller aux concerts, d'acheter des Disques, etc...

Cette Télévision-là a été créée par des Saltimbanques et désormais remplacés par des journalistes et par des Enarques ou technocrates. Cela ne me gênerait pas que pour faire des économies, on supprime quelque "Talk show ou Téléréalité" qui nous font croire que c'est cette réalité construite, mise en scène que le public doit voir et entendre. Qu’elle représente le peuple.

Cela ne me gênerait pas de trouver sur nos écrans quelques vieux routiers cultivés avec leurs accents de Province si beaux, si chantant, plutôt que des animateurs que l'on rencontre dans les boites, avec les vêtements dernier cri, des salaires astronomiques à dépenser dans les lieux branchés, plutôt que dans les salles de concert, les petits lieux de musiques et de chansons, les théâtres du service public (qui existent encore en Province). Des animateurs qui connaitraient mieux et réellement la vie de la majorité d'entre nous. Le monde médiatique est devenu comme les politiques ignorants de la vie de la majorité du peuple. Ils sont incapables de nous intéresser à ce qui marche, émerveille, fait rêver apporte du positif. Ils sont trop occupés à vendre du scandale, du sang, de la haine.

Invitons notre entourage à sortir, à aller voir des spectacles, il y en a des pas chers et d'excellents. Que faire d’autres?

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :